Tartare de saumon de Norvège et légumes crus, huile de sésame

Tartare de saumon, thon ou autres poissons

L’été est la saison ou l’on mange frais, et même froid. Quoi de plus froid qu’un tartare de poisson bien assaisonné.

Donc, pour cette recette, il vous faudra :
120g de poissons découpés en petits dés extra frais par personne
1 cuillère à soupe d’huile d’olive fruitée
1 cuillère à café de Savora
1 jus de citron
1 cuillère à café d’herbes fraîches hachées finement (ciboulette, cerfeuil, estragon, persil)
Fleur de sel et poivre du moulin
1 cuillère à soupe d’oignons rouges hachés finement

Pour cette recette, il vous suffira de mélanger délicatement tous les ingrédients, de dresser le tartare sur assiette ou en verrine et de le déguster accompagné de salade de roquette, tomates, avocats ou autres.

Les tartares sont une famille de plats dont les éléments, assaisonnements et garnitures vous laissent toute latitude pour vous exprimer et faire des essais qui vous surprendront et épateront vos convives.

Laisser vous emporter par vos envies et vos idées, pensez aux cuisines exotiques ou d’Asie, ces cuisine faites d’associations de goûts et de textures plus originales que dans nos cuisines européennes.

Image

Publicités

Pressé de tomates et mozzarella, parfum de basilic et olives noires, salade de roquette

Pressé de tomates et mozzarella, parfum de basilic et olives noires, salade de roquette

Pour 4 personnes :
-6 tomates olivette
-2 boules de mozzarella de bufflone
-2dl d’huile d’olive
-1 botte de basilic
-50g de pignons de pin
-4 gousses d’ail épluché
-1 sachet de roquette
-1 cuillère à soupe d’olives noires hachées et dénoyautées

Commencer par couper les tomates et les boules de mozzarella en tranches fines. Les mettre dans des ramequins de 7 cm de diamètre en alternant une tranche de chaque. Quand les ramequins sont remplis, bien presser la tomate et la mozzarella et mettre au frais pour 4 heures. Faire le pesto en mélangeant l’huile d’olive, le basilic, l’ail et les pignons grillés. Mixer ces éléments à l’aide d’un mixer à soupe et réserver.

Au moment de servir, retourner les ramequins sur une assiette blanche de préférence.
Répartir les olives noires hachées sur le pressé après avoir nappé de pesto. Mettez sur le haut de l’assiette un petit bouquet de roquette et le tour est joué. Vous voilà face à face avec la star de la cuisine italienne et des tables estivales du monde entier. Bon appétit!

Brandade de Morue

Image

Faire dessaler la morue en la faisant tremper dans de l’eau 36 à 48 heures avant le moment de préparer la brandade (en changeant l’eau régulièrement, puis la laisser tremper dans le lait les 4 dernières heures).

Faire cuire les pommes de terre et les écraser à la fourchette.

Emietter la morue dessalée et mélanger avec les pommes de terre écrasées, l’ail pilé et le persil haché ainsi que le jaune d’œuf.

Rajouter petit à petit l’huile d’olive. Comme si vous montiez lentement une mayonnaise.

Poivrer. Goûter et éventuellement rajouter un peu de sel.

Mettre la purée dans un plat rond que vous poserez sur une marmite qui vous servira de bain-marie.

Dans le même temps, tailler quelques croûtons que vous aillez et salez. Vous les passez au four 10 mn.
A la sortie du four, arrosez-les d’huile d’olive. (avec modération)

Présentation :
Disposez la brandade de morue dans une assiette et plantez-y les croûtons aillés, accompagnée d’une salade de roquette que vous assaisonnerez à votre goût.

La petite histoire de la brandade de morue

Jusqu’à l’invention des réfrigérateurs, la seule façon de conserver la morue était de la saler puis de la sécher. Les pêcheurs de l’Atlantique et de la Mer du Nord, où le cabillaud (nom du poisson lorsqu’il est frais, appelé morue lorsqu’il a été salé puis dessalé) se trouve en abondance, avaient la tradition de sécher la morue.

On distingue deux origines pour cette recette : au Pays basque d’une part, dès les premières années du XVIe siècle, les morutiers basques naviguent jusqu’à Terre-Neuve afin de ramener d’importants contingents de cabillaud, et les basques développent alors diverses recettes à base de morue dont le piquillos farcis à la morue et la brandade de morue parmentière. À Nîmes d’autre part, il existe une recette cuisinée à partir de brandade nîmoise, différente de la brandade de morue parmentière car cette recette ne contient pas de morceaux de morue et de cabillaud, mais est cuisinée à partir d’une purée de morue et d’huile d’olive à laquelle on ajoute des pommes de terre gratinées au four. Un cuisinier de l’évêque, monsieur Durand, natif d’Alès, en 1766, utilisa l’idée de la recette de la brandade de morue de monsieur Augier, restaurateur à Nîmes, en mariant la morue salée aux ingrédients régulièrement utilisés dans la cuisine méditerranéenne.

 

Gaspacho maison à la menthe fraîche et au melon

Gaspacho maison à la menthe fraîche et au melon

Recette pour 6 personnes
1 beau melon bien mûr
5 tomates rouges
2 poivrons rouges
1/2 concombre
1/2 oignon rouge
1/4 de gousse d’ail
1 botte de menthe fraîche
1 c.à.soupe rase de fleur de sel
tabasco
huile d’olive

Lavez et coupez grossièrement les légumes. Mettez-les dans un saladier et assaisonnez-les de sel. Laissez au frais 1h au minimum.

Après avoir retiré les pépins, réalisez des billes de melon : à l’aide d’une cuillère à pomme noisette, détachez délicatement la chair du melon et réservez vos billes au frais.

Ensuite mettez les légumes marinés dans un blender et mixez-les à vitesse minimale avec les feuilles de menthe (pour ne pas perdre la couleur).Au restaurant nous proposons la recette ainsi, mais notez qu’il est possible de passer la soupe au chinois gros.

Rectifiez l’assaisonnement,(sel, huile d’olive, tabasco) car celui-ci se fait surtout en fonction du choix et du goût de vos légumes.

Répartissez les billes de melon dans chaque assiette ou dans le plat de service et décorez avec des feuilles de menthe

Cette recette est vraiment la soupe froide d’été par excellence. Vous pouvez la servir copieusement en plat unique, pour un pique-nique, et même l’agrémenter d’un sorbet à la tomate ou aux poivrons.

Bon appétit !

Terrine de chèvre au trois poivrons

Terrine de chèvre aux 3 poivrons

Pour 6 personnes:
Préparation : 40 min
Cuisson : 20 min
Réfrigération : 4 H

2 poivrons rouges
2 poivrons verts
2 poivrons jaunes
750 g de chèvre frais (faisselle ou Sainte Maure blanc)
9 feuilles de gélatine (9 x 2 g)
½ bouquet de ciboulette
½ bouquet de basilic
huile d’olive, piment d’Espelette, sel,

Pelez les poivrons avec un couteau économe, ouvrez-les pour retirer les graines et les parties blanches. Faites-les cuire à la vapeur 20 min environ puis épongez-les au maximum. Laissez-les refroidir.

Faites tremper 6 feuilles de gélatine dans un peu d’eau froide. Une fois qu’elles sont bien ramollies, retirez-les de l’eau et faites-les fondre au micro-ondes ou au bain-marie.

Mixez le fromage de chèvre dans un robot, ajoutez du sel, du poivre, le piment d’Espelette, la ciboulette ciselée, la gélatine (6 feuilles) fondue et 4 cuil. à soupe d’huile d’olive.

Tapissez une terrine de film plastique, étalez une couche de poivrons, ajoutez une couche de chèvre, et ainsi de suite jusqu’à ce que la terrine soit remplie. Terminez par des poivrons des trois couleurs.

Faites fondre les feuilles de gélatine restantes comme ci-dessus après les avoir ramollies dans l’eau froide, puis versez sur la terrine.

Décorez avec les brins de basilic et réservez au frais 4 h.

Pour démouler cette terrine, laissez couler de l’eau chaude dessus, et tapez une fois la terrine retournée sur une planche. Vous pourrez servir cette terrine avec un coulis de tomates aux herbes.

Bon Appétit!

 

www.lemesturet.com