Le Mesturet

Aujourd’hui nous voudrions vous rappeler l’origine du nom que porte notre restaurant – Le Mesturet.

Il existe en effet deux explications de ce nom.

La première : Le Mesturet puise son origine dans le dialecte de la langue d’oc, de l’expression « el drole de Mesturet » qui signifie « un mauvais garçon » ou bien « un garçon pas très fréquentable » que nous ne sommes pas bien évidemment, mais restons attachés au côté « canaille » de cette expression 🙂

La deuxième explication est, bien sûr, d’origine culinaire, et fait référence au dessert traditionnel  de la ville de Graulhet située dans le Tarn, préparé à base de potiron. Nous pouvons vous livrer deux recettes de ce dessert original, l’une élaborée par notre chef, Pascal et une autre envoyée par l’une de nos clientes, une graulhétoise, passionnée de sa cuisine régionale et souhaitant la partager avec vous.

Commençons par la recette de Mme Escourbiac, « au plus près de la tradition », nous dit-elle :

Ingrédients :

  • 2 kg de potiron
  • 1 verre d’eau
  • 150 g de farine de maïs
  • 70 g de farine de blé
  • 300 g de sucre
  • 1 zeste de citron rapé
  • 1 pincée de sel

Faire cuire le potiron dans l’eau, bien égoutter, si besoin, écraser à la fourchette.
Mélanger tous les ingrédients.
Mettre dans un plat à gratin haut, le mesturet est meilleur s’il est épais (5/8 cm.) et reste moelleux.
On peut aussi le parfumer au rhum avec ou sans zeste de citron.
Cuire à four moyen 1h30

Et voici notre variante :

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 500 g de chair de potiron ou de potimarron
  • 150 g de sucre semoule
  • 1/2 l de lait
  • 100 g de farine de mais ou de maïzena
  • 4 œufs
  • Vanille et rhum

Cuisson : 30 min au bain marie à 180°

Pour commencer cette recette, mettez un peu d’eau avec les 150 g de sucre dans une casserole sur feu doux et ajoutez-y le potiron coupé en petit morceaux. Couvrez et laisser cuire jusqu’à obtention d’une purée et passer ceci au mixer. Une fois la purée refroidie, ajouter les œufs, la maïzena, le lait, la vanille et le rhum. Il faut, à ce moment-là, goûter et que ce mélange ait fortement le parfum de la vanille et du rhum ; Laissez ensuite reposer pendant 3 à 4 heures puis vous pourrez mouler cet appareil dans des ramequins allant au four, sans oublier de les beurrer et de les sucrer auparavant.

Remplissez les ramequins jusqu’à 2 cm du bord et faites cuire au bain marie comme précisé plus haut. Vous pourrez servir ce dessert original et délicieux avec une crème anglaise au rhum et légèrement tiède.

On vous laisse tester les deux et choisir votre recette préférée 🙂

Bon appétit !

 

le mesturet ok 2 Le Mesturet_ok 

Publicités