Vive les touristes !

Je m’amuse beaucoup de certaines critiques à l’encontre du Mesturet, concernant une fréquentation importante, de l’établissement, par des touristes étrangers et en particulier le soir.
Nos chers concitoyens fiers de leur pays et très prompts à vouloir se retrouver entre eux dans un restaurant seraient bien inspirés de s’imprégner des lignes qui suivent.

1) La restauration Française est une des activités les plus dynamiques et modernes qui est enviée par beaucoup d’autres pays.
2) La mondialisation est notre credo, nous exportons notre savoir dans le monde entier, mais comme la plupart de nos entreprises ne sont pas délocalisables, les étrangers viennent dans nos établissements dépenser leurs devises et améliorer soit dit en passant le budget de l’état grâce à la T.V.A collectée par nos entreprises et participer aussi à l’équilibre des comptes de la sécurité sociale.
3) Les touristes nombreux en France (1er pays visité dans le monde) favorisent l’emploi. L’augmentation significative de ces clients potentiels nous incite à recruter. Nous sommes, ne l’oublions pas, l’un des premiers employeurs de France et le nombre d’emplois créé par le tourisme soit directement, soit indirectement, est considérable.
4) Le moral des Français étant ce qu’il est, il semblerait que malgré l’estime que je porte à mes congénères, ils ne puissent pas remplir nos établissements tous les jours et surtout le soir. Nos chers étrangers sont donc bien là pour compléter ce léger déficit. Je rappelle, pour information, que l’année 2012 s’est soldée par la fermeture de plus de 5500 points de vente en restauration. Ce chiffre est un solde entre les ouvertures et les fermetures. Soit plus de 15 établissements fermés par jour…
5) Et, pour finir, abordons également le fait que beaucoup de touristes sont également des épicuriens et savent ce que le mot « gastronomie » veut dire. La connaissance et l’expérience de la table n’est pas l’apanage des seuls Français. Par conséquent, un restaurant qui travaille également avec des touristes est un critère de qualité et, pour le patron que je suis, un grand honneur. C’est d’ailleurs avec le même honneur et la même fierté que je reçois mes clients français.
Je peux donc comprendre que certains voudraient être entre eux dans un restaurant à moitié vide et avec un certain calme. D’ailleurs, avec tout ce calme, s’ils tendent l’oreille, ils entendront peut-être le restaurateur, sa femme et ses enfants en train de mettre la clé sous la porte… Alors vive les touristes…qu’ils viennent du monde entier, qu’ils viennent chez nous, chez moi, chez tous mes potes restaurateurs.
Mais attention, qualité et convivialité sont les mamelles d’un bon tourisme. Qu’on se le dise !

Alain Fontaine

5_TOURISTES__preview_2300 (1)

www.lemesturet.com

Publicités